Depuis le mois de novembre j'ai publié 98 messages et un brouillon n'a toujours pas été finalisé, bref j'approche de la centaine.

Faut-il accorder une signification particulière à cette étape? Dois -je faire un effort particulier? J'hésite.

Après ce petit tour d'horizon sur 5 mois de blog je viens de prendre la décision de supprimer le brouillon en attente.

Et je terminerai avec le début du texte intitulé "Les canards" extraite de l'ouvrage "Chroniques de la haine ordinaire"de Pierre Desproges. Je lis  " Le Canard Enchaîné" depuis toujours et j'apprécie énormément Desproges qui nous a lu sur l'antenne de France Inter le texte suivant

"Les Canards  17 mars 1986

Si l'on fait le bilan des évènements d'intérêts national qui ont marqué la dernière quinzaine, j'en retiendrais  que Le canard Enchaîné vient de fêter ses soixante-dix ans. Cela ne vous fait pas rire? Cela devrait. "Le canard Enchaîné vient de fêter ses soixante-dix ans." Avouez que c'est une belle contrepèterie. Difficile mais superbe... il poursuit

J'ai des rapports extrêmement ambigus avec les contrepèteries: je les trouve toujours, et elles ne font jamais rire. "

A la différence de DESPROGES, elles me font sourire mais je ne les trouve pas toujours. L'avez-vous trouvée?

Étonnant non