Il ne faut pas oublier aussi son incroyable audace et une analyse économique qui s'est avérée exacte. Il avait affronté à Toulouse les salariés de l'aerospatiale pour dénoncer la viabilité commerciale du projet Concorde. La suite ne lui a pas donné tort sur ce point particulier. La dimension technologique a donné une autre dimension à ce projet.