A entendre Nicolas Demorand et les réactions des journalistes et chroniqueurs présents dans le studio du 7h 10h il parait évident que Didier Porte emporte aujourd'hui la palme. Il est suivi de prêt par Stéphane Guillon.
La place du mort, point d'observation privilégié, lorsque le conducteur est avisé et n'occasionne pas d'accident peut être une formidable opportunité pour celui qui peut apparaître comme un successeur de Guy Carlier. 
Les auditeurs de la tranche matinale n'écoutent pas nécessairement l'émission de Stéphane Bern et ils n'ont peut -être pas tort. C'est malgré tout une excellente idée que de leur offrir un moment de fraicheur que constituela chronique de Didier Porte.
Lorsqu'il j'ai la possibilité d'écouter la radio à cette heure j'avoue préférer  "A Portée de mots" de François Castang sur France Musique. Mais avant de changer de fréquence, si c'est le moment de la chronique je prends le temps de savourer ce moment  privilégié.

Espérons que cette place ne se transformera pas en siège éjectable.