Il n'y a pas photo dans la retransmission des championnats du monde d'athlétisme de Berlin. La publicité est gérée de manière plus intelligentes sur la chaine du câble. ( Constatons que la publicité existe toujours sur le service public et l'on ne se gêne plus d'interrompre la compétition pour laisser la place à la pub...)

La vedette doit être le sport, les athlètes, tous les athlètes et toutes les compétitions d'athlétisme.  Alors que le décathloniens avaient entamé leurs premières épreuves, le téléspectateur du service public avait droit à des interviews d'athlètes servant de faire valoir aux journalistes, à des reportages sans aucun intérêt dans ce programme et étaient privés d'images d'épreuves se déroulant en direct.    
A voir la mine triste de Stéphane Diagana on peut se raisonnablement se poser la question. Qu'allait-il faire dans cette galère?
En face  l'autre Stéphane Caristan apporte lui aussi son expertise. Avec intelligence l'équipe qu'il fait avec le journaliste Alexandre Pasteur tout en faisant  preuve d'une réelle complicité ne met pas mal à l'aise les téléspectateurs par des mises en scène vraies ou feintes montrant une connivence malvenue entre les présents sur le plateau