Désolé de prendre cet exemple, mais hier exceptionnellement le déblogueur a pu écouter la revue de presse de la matinale. Quelle ne fut pas sa réaction, lorsque le remplaçant de Bruno Duvic, dans sa revue de presse fait référence à une "information" relevée dans un des quotidiens gratuits diffusés sur le territoire national!...
Il a voulu vérifier si il n'avait pas été trahi par son système auditif et pris quelques minutes pour aller consulter la page de la revue de presse sur le site du 6h30 10H.
Il y a du mieux car cette fois Alain se prénomme bien Alain et non Bruno. Il n'est pas possible par contre de réécouter la dite revue de presse et seul le texte est disponible. En le relisant, l'auditeur ergoteur n'a pas retrouvé signe d'un des quotidiens gratuits dont il a cru entendre cité le titre à l'antenne. Il voulait vérifier quel était-il?
De deux choses l'une ou l'auditeur qui ergote n'a rien entre les oreilles, et il a cru entendre des voix, ce qui est fort possible, ou le texte mis en ligne est réécrit, corrigé, modifié.
Peut-être aurons nous en ligne ce numéro de la revue de presse. Mais qui peut nous assurer que c'est l'intégralité qui est proposé sur le site.

En plus qu'il déblogue, ne serait-il pas en train de devenir parano?