Je n'écouterai pas France Inter ce jour. D'ailleurs comme les quelques habitués du site ont pu s'en rendre compte je vais plus souvent sur France Culture ou FIP.
J'ai écouté avec plaisir le reportage hier soir devant la maison de la radio dans le journal de 19 heures si je ne m'abuse. Je ne sais comment exprimé ma colère. Je faisais partie de ceux qui l'an dernier estimait qu'il fallait laisser la chance à la nouvelle équipe. Reconnaissons que si le choix de Bruno Duvic à la revue de presse est une réussite, le départ de Nicolas Demorand est un échec pour la Direction. Certes se lever aux matines n'est pas une vie, mais on peut raisonnablement penser que dans une saine ambiance il aurait peut-être rempilé pour une ou deux années, ce qui aurait permis à la direction de préparer sa succession.

J'ai reçu sur une liste à laquelle je suis abonné, un appel à la grève. Je ne pétitionne qu'avec parcimonie et à bon escient mes ceux copains....( je déblogue.)
je mettrai en ligne comme promis l'article de Christophe Nobili, en première page du Canard Enchaîné et le "ça va mieux en le disant " de Guy Konopnicki de Marianne finement titré " Le grand Hees-orage" . Ne serait-ce pas plutôt le grand Des-Hees-poir?
Les voix de Stéphane Guillon et Didier Porte se sont tues désormais sur France Inter. Ne seraient-il pas les "Dormeurs du Val? "

Là aussi je déblogue...