Un constat. Le départ de Nicolas Demorand de France Inter a d'ores une première conséquence l'abandon de l'émission culturelle qu'il devait animer autour de 17H. Des messages sur ce sujet a été publié sur ce blog.  Le premier à savoir l'information, un second proposant une solution pour cette tranche horaire à l'infortuné Directeur de Radio-France....

Et puis voilà que l'"auditeur qui ergote" qui délaisse France Inter pour France Culture, apprend le départ d'Olivier Duhamel, la raison invoquée, il répond favorablement à l'invitation de Nicolas Demorand et malgré son attachement à la radio publique franchit le pas et part chez la concurrence...

Il semblerait qu'il y ait eu, au sein de Radio France, d'autres départ de ce type moins médiatiques mais tout aussi importants.

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce que se passe n'est pas la caractéristique de la maîtrise par les dirigeants de l'entreprise dont ils ont la charge.

"L'auditeur qui ergote"  voudrait comprendre, mais il en n'a ni les moyens, ni le temps à consacrer à des recherches sur la toile par exemple. Probablement que d'ici quelques temps on en saura un peu plus sur les raisons profondes de ces mouvements. Il est tout simplement désolé de ce qui se passe. Il observe toutefois qu'il n'est pas le seul à s'intéresser à cette question. Les dernières connexions sur Je déblogue  en sont la preuve..

olivier_duhamel

et puis certains sont venus de loin.
Une connexion du Burundi par en particulier

Olivier_Duhame_Burundi

je déblogue