Cette première contrepèrie de l'année risque d'être lue par le 100 000 ème visiteur de ces pages sur lesquelles je déblogue depuis le 17 novembre 2004.


100 000

 

La Comtesse titre cette semaine "2012 part tard" elle a lu : "Echange voeux de Rennes, voeux de Calais,....." "Des voeux de villes"

D'un lecteur "On a loupé la crise de peu".

Ah nos voeux, des verbes des joyaux, extraits de l'entrée voeu du "Dico de la contrepèterie" de Joël Martin, La Comtesse.

Les politiciens présentent leurs voeux de façon fort cynique. Depuis le temps que ces pépés nous présentent leurs voeux ils doivent être canés .

A suivre...