Serait-ce la faute de la Comtesse ou tout simplement un état de fatigue inexcusable. Mias j'ai le titre qu'elle porpose cette semaine m'a donné quelques soucis alors qu'il est bien entendu évident.  "Triste face, ce petit mec". Et de poursuivre "Sarko, petit bêcheur manquant de pèze, les gros zappent, raillent Tobin!". "Ce cabot fou des grands noms, prêcheur esclaves des calices, fait malotru dès qu'il joute. " (il me semble avoir décelé deux antistrophes, qu'en pensent les spécialistes?)

@ suivre