Pour ce dernier jour de l'année La Comtesse titre "SOUHAITS POUR LES FAILLIS". 

Elle poursuit par "Voici des voeux  pas vils pour des gueux licenciés qui ne peuvent pl penser ni diner, pauvres sots dominés sans pèze, broyés par des chiches pompeux qui s'ébranlent et des gros lards de DRH sados (ah, ces patrons effraient!), voyous fustigeant de jeunes beurs et hurlant : " Fouettez-les jusqu'au sang! "

LECTEURS : "Bayrou s'est payé une chute à Pau".

ainsi que : "Découvrez la Chine à Pau." et pour finir "Trop de porto fait peiner".

@ l'année prochaine