23 avril 2014

Un aphorisme : Pour relancer les blog après quelques mois de silence

Je ne sais plus quel en est l'auteur hélas? "Les erreurs sont des énigmes résolues"
Posté par _michel13blog_ à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2011

@phorisme N°25 : le nom de l'auteur.

Quelques vieux canetons auront probablement reconnu le style de Roro de Bab el Oued, petit poète du Canard Enchaîné à savoir Roland Bacri. "Le faiseur de vers.... il passe sa vie à compter ses pieds!" "L'enseignement, c'est apprendre ou à laisser"
Posté par _michel13blog_ à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2011

@phorisme N°24 : le nom de l'auteur.

Il s'agit de l'auteur de ce mot. "Mon nom était fait. Je me suis fait un prénom"  Sacha Guitry.
Posté par _michel13blog_ à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2011

@phorisme N°25 toujours en attendant la contrepèterie

"Dire qu'il y a des gens qui occupent leur vie à se faire un emploi du temps". "Le temps passe et fait mes rides" Ces aphorismes, jeux de mots ou calembours sont proposés par un journaliste, dont la renommée est probablement moins grande que celui qui se cache dans le un précédent message .  
Posté par _michel13blog_ à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2011

@phorisme N°24 en attendant la contrepèterie de mercredi

En voici deux pour aujourd'hui. Le nom de l'auteur connu, très connu même pour ses bons mots, sera révélé demain. Celles et eux qui n'auraient pas la patience d'attendre la réponse ne devraient avoir trop de difficultés pour l'identifier.  "Le peu que je sais c'est à mon ignorance que je le dois". "J'ai pris mon rhume en grippe"  
Posté par _michel13blog_ à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2011

Un bel aphorisme entendu sur France Culture ce midi

Entendu ce midi dans la bouche de Marin de Viry  en réponse au journaliste qui l'interrogeait et de mémoire en attendant de vérifier la phrase exacte : "Le monde va si mal que même les abrutis n'ont pas l'air si cons!
Posté par _michel13blog_ à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mai 2011

De la consultation des statistiques et un clin d'oeil à l'insomniaque....

Un ou une des habitués du blog, mais peut-on affirmer qu'il s'agisse toujours de la même personne, l'a fait récemment à partir de la même adresse IP. Il reste cependant anonyme comme l'indique la copie du relevé statistique ci-dessous. Il ou elle fut qualifiée d'insomniaque dans un précédent message. Il semble que ce soit le cas encore cette fois. Un autre motif de satisfaction, une seconde consultation qui a duré plus de 30 mn sur le blog.   mais celle qui est la plus encourageante est celle-ci: 10 mn sur les... [Lire la suite]
Posté par _michel13blog_ à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2011

Pensées provisoirement définitives. 10

Le père de la Comtesse fait remarquer: Elle lui avait donné une paire de gifles. Il lui en a rendu deux. Elle n'avait pas eu affaire à un ingrat: Il avait l'honnêteté de ne pas renier ses fautes passées par égard pour celles qu'il allait commettre. Si j'étais ma femme ,je me serais fidèle.
Posté par _michel13blog_ à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2011

Pensées provisoirement définitives. 9 en attendant la contrepèterie ce tout à l'heure

Décidemment le père de la Comtesse n'avait pas tout faux comme on pourra en jueger avec : "Chassez le naturel, il revient ventre à terre". -Tu n'y penses pas: s'écria la dame.-Si, justement. "Même les innocents ont le droit de plaider coupable". "Les femmes honnêtes sont les plus chères : l'entrée est gartuite mais les sorties sont coûteuses". "Condamné à six mois de prison ferme pour coups et blessures, il soupira: -A ce prix j'aurais du frapper plus fort.   et pour finir cette série en attendant la prochaine ..... "Il... [Lire la suite]
Posté par _michel13blog_ à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mai 2011

Pensées provisoirement définitives. 7 : pour 500 jours de captivité

Marc Voinchet n'a pas fait fort ce matin. Une grosse maladresse dirons-nous lorsqu'évoquant les 500 jours de captivité des deux journalistes en Afghanistan, il bafouilla et buta sur le nom et le prénom de l'un des deux otages. Ce ne fut jamais le cas par contre pour son collègue de France Culture qui, lui a eu la chance d'être libéré et qui a participé à m'émission d'hier.. L'auditeur qui ergote le encore un peu mais de façon moins virulente feront remarquer certains..  Mais il ne peut s'empêcher toutefois de citer le père de la... [Lire la suite]
Posté par _michel13blog_ à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,