Un grand moment de bonheur.

Pour inaugurer cette nouvelle saison c'est au deuxième rang de l'orchestre tout près du chef d'orchestre, l'excellent Nader Abbassi, qu'il m'a été donné d'assister à une remarquable représentation. Des costumes resplendissants, des décors majestueux mis en valeur par de sobres jeux de lumières, tout cela au service d'une oeuvre classique et populaire que l'on a plaisir à rédécouvrir. La distribution est parfaite et tous les chanteurs ont parfaitement tenus leurs rôles. Giuseppina Piunti et Luca Lombardo ont été excellents dans les rôles de Carmen et de Don José, mais je tiens à souligner la magnifique prestation d'Anne-Catherine Gillet dans Micaëla ( et le public ne s'y est par trompé). Jean-François Lapointe, "torero" à la stature de rugbyman, a été un brillant Escamillo.

Le manque de discipline d'une partie du public au moment du changement de décor, entre le deuxième et le troisième acte est regrettable. Il est dommage que Nader Abassi ait eu de la difficulté à obtenir le silence et il a du reprendre sa baguette alors de les murmures n'avaient pas totalement cessé.

Les prochaines représentations sont préues les 7, 9, 12 et 14 octobre, s'il reste encore des places il faut y aller. Voici le programme.