"L'auditeur qui ergote" a longtemps eu une certaine sympathie pour l'inconditionnel de Spinoza et de Montaigne. Il n'était pas toujours convaincu par le bien fondé du torrent de critiques dont fut l'objet celui qui fit durant une partie de l'année 2009 une chronique régulière le vendredi matin à 7h 55. Il apprécia les années auparavant ses chroniques du jeudi soir avant le journal de 18h, si sa mémoire est plus fiable que celle d'un poisson rouge...On aura noté que "le déblogueur" n'a jamais fait partie des détracteurs inconditionnels, aujourd'hui qu'il lui soit permis de s'interroger, ...
Et bien puisque "l'auditeur qui ergote" n'hésite pas à débloguer et qu'il n'hésite pas imaginer la grille de rentrée de sa radio, après les noms du responsable de la matinale, pourquoi ne  suggérerait-il pas le nom d'un chroniqueur pour 7h55  dans la future matinale.  Fainéant comme il est il n'a pas eu à aller chercher bien loin. La réponse se trouve sur le site de Radio- France.
en voici une copie d'écran avant que peut-être la page ne soit retirée......

philippe_val_le_retour

Pour les internautes pressés qui ne savent, ne peuvent ou ne veulent afficher la photos en grand , voici la reproduction du texte souligné en jaune.

SIC


présentation

Souriez du bon pied, chaque matin, à 7h55 !

Le vendredi, Philippe Val met de l’acidité, du piquant, de l’impertinence, de l’humour et de l’humeur dans la matinale d’Inter.


et jusqu'à ce que la page soit retirée du site on peut la retrouver en cliquant ici  et les plus curieux encore peuvent retrouver dans les archives la listes des sujets traités. C'est ici  Hélas il n'y a plus moyen d'écouter les émissions, mais heureusement que la balladodiffusion existe...